Qu’est-ce que cela signifie pour vous?

Si vous bénéficiez déjà d’une assurance collective et qu’Ottawa adopte la mauvaise approche, votre employeur pourrait abandonner son régime et vous perdriez alors votre couverture de santé.

Si vous ne bénéficiez d’aucune assurance collective, il est dans votre intérêt que le régime national d’assurance médicaments (et l’argent des contribuables) se concentre sur les personnes qui en ont besoin plutôt que de couvrir toute la population.

Le gouvernement doit à la fois aider les personnes qui n’ont pas d’assurance à l’heure actuelle et préserver les régimes collectifs dont dépendent des millions de Canadiens.

Prenez 10 secondes pour signifier votre appui envers l’accès universel aux médicaments :